Stratégies d’Aménagement pour les Quartiers spontanés et le Développement urbain
de futurs Quartiers

L’exemple des parcelles 491 et 152 à Hajangoua - MAYOTTE (97660)

Stratégies d’Aménagement pour les Quartiers spontanés et le Développement urbain 
de futurs Quartiers

Ce document est lié à l’Etude de réduction de la vulnérabilité aux risques et le traitement de l’insalubrité, réalisée par les étudiants de deuxième année du DSA-ARM, à partir d’un relevé sur place de dix jours en octobre 2019 portant sur un état des lieux humain, du bâti architectural et des cheminements.
Il vise à proposer des stratégies d’aménagement pour les quartiers spontanés et le développement de futurs quartiers, dans le village d’Hajangoua et plus largement pour l’ensemble de l’île de Mayotte.
L’objectif est que ces réflexions puissent contribuer à la proposition des Orientations d’Aménagement et de Programmation (OAP) du futur PLUi de la CADEMA.
Deux parcelles communales situées à Hajangoua ont été prises comme objet d’étude, elles sont référencées dans le PLU comme «zone à urbaniser à court terme», et à «vocation mixte et moyennement dense en R+2», notées 1AUb.
Les propositions présentées ont pour objectif de favoriser la création de logements dignes avec les aménagements nécessaires à la vie du quartier, et s’inscrivent dans une vision globale d’aménagement urbain intégrant la gestion des risques. Ainsi elles font parties du champs de projets pilotes pour la recherche de solutions aux problèmes irrésolus de Mayotte; parc de logements insuffisant, populations exposées aux risques. Elles nécessiteront un temps long et la cohésion sociale autour des projets pour être opérationnelles.

Maître d'Ouvrage : Communauté d'Agglomération Dembéni-Mamoudzou

Mandataire : Association Actes & Cités en partenariat avec le DSA Architecture et Risques Majeurs (DSA-ARM) de l’ENSA Paris Belleville

Responsable projet : Cyrille HANAPPE

Chargée d'Opération :  Laure LEPIGEON